The CFNU Logo
28 janvier 2016

Un rapport dresse un portrait troublant de la situation au travail des infirmières et des infirmiers du Canada

28 janvier 2016 (Sault Ste. Marie, ON) – Aujourd’hui, la Fédération canadienne des syndicats d’infirmières et infirmiers (FCSII) a publié un rapport demandant une nouvelle approche en matière de ressources humaines en santé (RHS) afin de protéger la qualité des soins pour les patients et les familles.

Le rapport Bridging the Generational Divide: Nurses United in Providing Quality Patient Care illustre très clairement les effets des modèles « prospérité à austérité » dans le secteur des soins infirmiers, lorsque la planification en matière de ressources humaines en santé change à chaque tournant du paysage politique. Le rapport dresse un portrait d’un milieu de travail en difficulté dans lequel le personnel infirmier de première ligne se débat pour respecter ses obligations professionnelles et dispenser des soins de qualité et sûrs malgré les charges de travail et les heures de travail excessives, les ratios élevés infirmière-patients, et des cadres supérieurs trop souvent en marge des réalités des premières lignes.

« Malgré des décennies d’études mettant en relief le besoin de ressources humaines viables dans le secteur infirmier, les infirmières et les infirmiers sont encore aux prises avec des pénurie de personnel, et des taux élevés d’heures supplémentaires et de charges de travail excessives. Les nombreuses études démontrant le lien entre les heures supplémentaires, la charge de travail, la dotation axée sur la sécurité et les soins aux patients ne se sont pas traduites en solutions pour régler ces problèmes ni en planification efficace des RHS. Des entrevues avec le personnel infirmier de première ligne nous révèlent combien les problèmes au travail ont un impact direct sur leur capacité à dispenser des soins sûrs et de qualité. Le patient – particulièrement la sécurité du patient – est au cœur des préoccupations du personnel infirmier », souligne Sheri Price, Ph. D., auteur du rapport et professeur à l’École des sciences infirmières de l’Université Dalhousie.

En se basant sur une revue rigoureuse de la littérature, et sur les données recueillies à partir de 18 groupes de discussion rassemblant des infirmières en début, à la mi, et en fin de carrière, ainsi que des étudiants en sciences infirmières, le rapport Bridging the Generational Divide demande que ce soit des intervenants clés qui se chargent de planifier les ressources humaines en santé et en soins infirmiers, y compris les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux, afin de relever le défi du recrutement et du maintien en poste du personnel infirmier.

Les recommandations du rapport mettent l’accent sur six thèmes :

1. Équilibre travail-vie / santé au travail;
2. Dotation axée sur la sécurité et fondée sur les données probantes;
3. Relations au travail / capacité en matière de leadership;
4. Travail d’équipe
5. Programmes de transitions pour les étudiants et nouveaux diplômés en sciences infirmières; et
6. Éducation continue / perfectionnement professionnel.

« Le rapport illustre où nous en sommes et offre des recommandations sur la direction que nous devrions prendre si nous voulons relever les défis fondamentaux au sein de la profession infirmière et de notre système de soins de santé », précise Linda Silas, présidente de la FCSII.

« En qualité d’infirmières et d’infirmiers, nous devons agir pour protéger nos patients et renverser les tendances dangereuses. Nous devons nous porter à la défense des patients et nous faire entendre afin que tous sachent ce qui est en jeu. Nous devons aussi déployer des efforts afin que les politiques en matière de santé mettent l’accent sur les travailleurs de la santé en tant qu’individus, sur le personnel infirmier en tant que professionnels ayant des vies pleines, et non pas les considérer seulement comme des anges de miséricorde », ajoute Silas.

Le rapport sera communiqué lors de l’assemblée annuelle de l’Association des étudiant(e)s infirmier(ère)s du Canada, et est affiché en ligne à http://fcsii.ca/research-fr/

-30-

La Fédération canadienne des syndicats d’infirmières et infirmiers (FCSII) est la plus grande organisation infirmière au Canada, et représente près de 200 000 infirmières, infirmiers, étudiants et étudiantes en sciences infirmières. La FCSII lutte pour obtenir une discussion, à l’échelle nationale, sur les priorités du secteur de la santé, notamment un régime national d’assurance-médicaments, une approche globale en matière des soins continus et de longue durée, une attention plus marquée aux ressources humaines en santé, et un engagement du gouvernement fédéral par rapport à l’avenir des soins de santé publics.

 

Pour toute question, les médias peuvent communiquer avec :

Emily Doer
Agente des communications
Fédération canadienne des syndicats d’infirmières et infirmiers
613-807-1340
edoer@nursesunions.ca

2016.01.25_intergen_fr.pdf