Logo de la FCSII

Dirigeants élus

Présidente: Linda Silas, infirmière immatriculée, B. Sc. Inf.

Féministe de 5 pieds de haut, débordante d’énergie, au cœur tendre et courageux, déterminée à faire une différence dans la vie des gens

Depuis 2003, Linda Silas est présidente de la Fédération canadienne des syndicats d’infirmières et d’infirmiers (FCSII) représentant une force de 200 000 membres. Elle est au premier plan de la défense des droits des infirmières et des infirmiers du Canada.

Au cours de deux décennies, Linda à affiner ses talents de dirigeante syndicale à l’échelon local, provincial, national et international. Militante syndicale à temps plein alors qu’elle était mère monoparentale d’un fils de 13 mois l’a forgée d’une façon très distinctive. Elle a acquis la réputation d’être une personne déterminée, offrant une écoute empathique, et axée sur les solutions dans tout ce qu’elle fait.

Linda lutte pour sensibiliser davantage et revendiquer des gestes concrets dans plusieurs secteurs, notamment les déterminants sociaux de la santé, et les politiques qui permettront une meilleure équité socioéconomique, y compris un régime national d’assurance-médicaments, et la justice pour les communautés autochtones.

Linda a été présidente du Syndicat des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick pendant 10 ans. Elle est titulaire d’un baccalauréat en sciences infirmières de l’Université de Moncton et a occupé des postes en soins intensifs, services d’urgence, et obstétrique.

Linda croit que les soins de santé, tout comme l’éducation et le travail décent, sont un droit de la personne. Elle incarne le slogan de la FCSII « le savoir au service du savoir-faire. »

 

Secrétaire-Trésorière: Pauline Worsfold, infirmière autorisée

Pauline Worsfold est un membre actif depuis 1981, année où elle s’est portée volontaire pour faire partie du comité de santé et de sécurité au travail de sa section locale. Par la suite, elle s’est impliquée davantage au palier local, à titre de représentante d’unité, de représentante de secteur et de vice-présidente de sa section locale, poste qu’elle a occupé pendant six années. Elle a fait partie du comité exécutif de la Staff Nurses’ Association of Alberta (SNAA) pendant six ans et continué de participer aux comités locaux.

Pauline a été élue à la présidence de la SNAA en 1997. Elle a dirigé l’équipe de fusion qui a uni les deux syndicats d’infirmières et d’infirmiers de la province au sein des Infirmières et infirmiers unis de l’Alberta. Elle a occupé un poste de dirigeante transitoire pendant deux années, au cours desquelles elle a aidé à la fusion. En même temps, elle participait à des comités internes des IIUA, y compris le comité sur la législation et le comité d’action politique. À titre transitoire, elle a continué de participer aux réunions du Conseil exécutif national de la Fédération canadienne des syndicats d’infirmières/infirmiers (FCSII) en tant que dirigeante nationale. Elle a aidé à l’affiliation des IIUA à la FCSII. En 1999, Pauline a été élue secrétaire-trésorière de la FCSII. Elle a été réélue dernièrement pour un deuxième mandat.

Le travail accompli par Pauline au nom des infirmières et infirmiers a été récompensé. En 1993, elle s’est vu décerner le prix de mérite de l’University Hospital en raison de son engagement exemplaire. En 1995, elle s’est vu décerner le prix « We Celebrate You » par la SNAA en reconnaissance des contributions qu’elle avait apportées à la communauté et au syndicat. En 1998, la FCSII lui a décerné le prix « Du pain et des roses » pour son militantisme syndical aux paliers provincial et national. Active au sein de la communauté, Pauline a présidé la course de la SNAA qui sert à recueillir des fonds pour la Rainbow Society of Alberta, laquelle permet à des enfants atteints de maladies chroniques ou en phase terminale de réaliser des rêves.

Pauline a deux fils adolescents, Colin et Jesse. Elle aime passer son temps libre à faire des courses d’auto de série avec ses fils, et elle a eu un certain succès dans cette discipline.

Pauline a obtenu son diplôme de l’école de soins infirmiers de la University Hospital à Edmonton (Alberta), où elle a travaillé en tant qu’infirmière en chirurgie générale jusqu’en 1986. Elle a fait partie du personnel infirmier affecté à la salle de réveil post-anesthésique de cet hôpital de 1986 à 1997. Depuis l’an 2000, elle reprend du service à la salle de réveil de la University Hospital à Edmonton (Alberta). Elle attribue à ses collègues de travail le fait qu’il soit très agréable de travailler dans son unité. Chapeau!

Pauline aide les membres de l’IIUA pendant les négociations collectives. En 2000-2001, elle a coprésidé le comité de négociation de l’IIUA qui a conclu une solide convention collective. En tant que coprésidente du comité de négociation actuel, Pauline collabore avec d’autres membres de l’IIUA à la conclusion d’une convention collective par la négociation plutôt que selon les prescriptions de la législation.