Logo de la FCSII

Sondage national sur le stress chez le personnel infirmier

Le trauma et le stress seront encore là après la fin du quart de travail.

Ajoutez votre voix!

Sondage sur les blessures liées au stress au travail
Institut canadien de recherche et de traitement en sécurité publique
Fédération canadienne des syndicats d’infirmières et d’infirmiers
QUOI?

La première évaluation anonyme, menée partout au Canada, des blessures liées au stress au travail (y compris ESPT) chez le personnel infirmier.

QUI DEVRAIT PARTICIPER?

Toutes les infirmières et les infirmiers – quel que soit votre état de santé mentale, vos réponses aideront tous ceux dans le besoin! 

L’étude est disponible ci-dessous et demandera une réflexion sur votre propre santé mentale, ce qui pourrait être difficile, mais qui ajoutera votre voix anonyme à celle de vos pairs partout au pays. Plus le nombre d’entre vous qui participez sera élevé, que vous ayez des problèmes de santé mentale ou non, plus votre voix collective aura de poids afin de promouvoir une meilleure santé mentale pour tout le personnel infirmier canadien.

QUI SOMMES-NOUS?

Une équipe de recherche en santé mentale qui reconnaît que les membres du personnel infirmier peuvent souffrir de Blessures de stress opérationnel (BSO), qui sont trop souvent cachées. Avec le soutien de la Fédération canadienne des syndicats d’infirmières et infirmiers (FCSII), ainsi que vos syndicats provinciaux, nous avons conçu ce sondage afin de vous donner une voix dans la première évaluation pancanadienne des BSO chez le personnel infirmier. Jusqu’à ce jour, aucune donnée de sondage standardisée n’était disponible concernant la prévalence des blessures de stress opérationnel (dont le TSPT, la dépression, et l’anxiété) chez le personnel infirmier. Il n’y avait pas eu non plus d’effort national pour déterminer les facteurs de risque afin d’aider à établir les programmes nécessaires pour la prévention et le traitement des blessures. L’argument étant que le personnel infirmier devrait faire partie du continuum de la sécurité publique (c.-à-d., avec les paramédics, les pompiers, les services de police) qui vit un événement traumatisant. La violence en milieu de travail, le stress et l’épuisement professionnel sont des problèmes répandus des milieux de travail en soins de santé partout au Canada, entraînant un traumatisme cumulatif. Un rapport du Syndicat des infirmières et infirmiers du Manitoba en 2015 a démontré que le quart de ses membres présentaient constamment des symptômes de TSPT; 53 % ayant vécu du stress causé par un incident critique. Ces taux de prévalence élevés sont conformes à ceux associés au personnel de la sécurité publique, et beaucoup plus élevés que ceux, à vie, pour la population générale (9,2 %). De plus, les taux de prévalence chez les femmes sont aussi le double de ceux chez les hommes, et 90 % du personnel infirmier est composé de femmes.

POURQUOI PARTICIPER?

Les chiffres comptent. Nous n’avons actuellement aucune donnée fiable. Vos contributions sont importantes pour nous. Votre participation nous fournira des preuves nous permettant d’établir des stratégies et trouver des ressources afin de soutenir la santé mentale de tout le personnel infirmier. Le changement commence ici! Nous vous encourageons à participer! S’il vous plaît, partager ce sondage avec tous les membres du personnel infirmier de votre réseau. Même si vous croyez que certaines questions ne s’appliquent pas spécifiquement dans votre cas, nous vous demandons, lorsque vous répondrez au sondage, de ne pas douter de votre admissibilité en lisant des questions qui semblent s’appliquer à des personnes dans différentes situations. En participant, vous soutenez à la fois vos pairs et vous-même en fournissant des preuves qui pourraient contribuer à développer les ressources appropriées pour soutenir la santé mentale de tout le personnel infirmier.  

 

QUESTIONS?

If you have any questions along the way, please feel free contact the Canadian Institute for Public Safety Research and Treatment (CIPSRT) research team at andrea.stelnicki@uregina.ca or by telephone at 306-337-2473 (out of town participants may call collect), or if required the Research Ethics Board by email at research.ethics@uregina.ca. The current research project was approved by the CFNU as well as the University of Regina Research Ethics Board (File #2019-052; Approval date May 2, 2019).

QUESTIONS OU ASSISTANCE 

Si vous avez des questions concernant les instructions durant votre participation, n’hésitez pas à les poser en communiquant avec l’équipe de recherche au :andrea.stelnicki@uregina.ca ou par téléphone au 306-337-2473 (les participants de l’extérieur peuvent appeler à frais virés).

 

Pour en savoir davantage au sujet du sondage et pour participer, cliquez sur Participez maintenant ci -dessous.

Participez maintenant