Logo de la FCSII
30 novembre 2020

Mise à jour économique de l’automne : trop de familles canadiennes sont encore sans médicaments essentiels

assurance-médicaments
Le personnel infirmier accueille favorablement les investissements en soins de longue durée, mais trop de familles canadiennes n’ont toujours pas accès aux médicaments essentiels

30 novembre 2020 (OTTAWA, ON) Dans le cadre de la mise à jour économique de l’automne, la Fédération canadienne des syndicats d’infirmières et infirmiers (FCSII) accueille favorablement l’annonce du gouvernement fédéral relative aux nouveaux fonds pour les soins de longue durée, le logement et les mesures pour répondre à la pandémie, ainsi que les mesures de soutien aux collectivités vulnérables et aux familles avec de jeunes enfants.

Or, nous sommes profondément déçus de voir que le gouvernement Trudeau ne donne toujours pas suite à son engagement à mettre en œuvre un régime national d’assurance-médicaments, à payeur unique, pour favoriser l’accès, à toutes les personnes du Canada, aux médicaments essentiels. Le gouvernement a souvent répété qu’il demeurait engagé à mettre en œuvre ce régime mais ne fait que livrer des promesses.

La mise à jour économique de l’automne prévoit des fonds pour aider les personnes, les familles et les entreprises à se remettre sur pied mais, malheureusement, ces efforts pour consolider la sécurité sociale au pays ne comprennent pas les investissements, tout aussi nécessaires, dans le régime d’assurance-médicaments. Le Conseil consultatif sur la mise en œuvre d’un régime national d’assurance-médicaments, créé par le gouvernement fédéral, a conclu qu’un régime universel d’assurance-médicaments à payeur unique était à la fois un investissement sûr et un bastion contre les crises futures comme celle de la pandémie de COVID-19.

Pendant que notre système de soins de santé, déjà engorgé, continue de se débattre avec une pandémie mondiale, les personnes du Canada doivent pouvoir obtenir les médicaments dont elles ont besoin pour demeurer en santé, et les provinces et les territoires ont besoin d’une aide financière immédiate de la part du gouvernement fédéral, notamment une augmentation des paiements versés dans le cadre du Transfert canadien en matière de santé.

Avec ces réalités incontournables en tête, la Fédération canadienne des syndicats d’infirmières et infirmiers demande, encore une fois, au gouvernement fédéral d’agir immédiatement et de mettre en œuvre la première étape du régime national d’assurance-médicaments en versant 3,5 milliards de dollars pour l’élaboration d’une liste des médicaments essentiels.

Passez à l’action pour l’assurance-médicaments