Logo de la FCSII
16 mars 2020

Lettre conjointe aux Ministre Hajdu et Dr Tam de la AIIC et FCSII

Coronavirus
covid19

La lettre suivante a été envoyé le 16 mars 2020 à l’Hon. Patricia Hajdu, Ministre de la Santé, et Dr. Theresa Tam, Administratrice en chef de la santé publique.

RÉF. : pandémie mondiale du nouveau coronavirus (COVID-19)

Le 11 mars 2020, l’Organisation mondiale de la santé déclarait une pandémie mondiale. À la lumière de cette déclaration, il est clair que la santé et la sécurité des personnes du Canada, et des travailleurs de la santé partout au pays, sont au sommet de nos préoccupations. De toute évidence, la situation s’intensifie rapidement, et c’est pourquoi notre soutien collectif au personnel infirmier du Canada doit aussi s’intensifier.

Au cours de l’histoire, les infirmières et les infirmiers ont clairement démontré qu’ils n’abandonneraient pas les personnes ou les collectivités ayant besoin de soins, qu’importe le risque à leur propre vie. Mais ils ne sont pas irresponsables ou imprudents, et ils veulent faire des choix éclairés par rapport à leur propre risque d’exposition, des choix fondés sur des informations claires s’appuyant sur les meilleures données disponibles, tout en sachant que toutes les mesures de sécurité possibles seront mises en place pour les protéger.

Nous applaudissons l’engagement du 11 mars 2020 du Premier ministre Trudeau d’offrir son soutien aux travailleurs et aux entreprises dans chaque province et territoire pendant cette crise. Dans la même annonce, nous avons appris que 50 millions $ seront versés à l’Agence de la santé publique du Canada afin d’assurer un nombre suffisant d’équipements de protection individuelle. Maintenant que ces fonds sont en place, nous vous demandons d’agir immédiatement pour déployer ces ressources. Lorsque des décisions relatives aux équipements cliniques doivent être prises dans des circonstances incertaines, nous vous demandons avec instance de présumer que toutes les parties feront un excès de prudence et choisiront, dans chaque cas, de surprotéger les fournisseurs de soins plutôt que l’inverse.

En qualité de représentants de la profession infirmière et des syndicats infirmiers, l’Association des infirmières et infirmiers du Canada et la Fédération canadienne des syndicats d’infirmières et infirmiers sommes avec vous, et nous vous épaulons dans cette extrême urgence en matière de santé publique de portée internationale. Le personnel infirmier du Canada sera aussi avec vous, prêt comme toujours à accomplir des tâches très difficiles dans un contexte clinique posant des risques. Or, les infirmières et les infirmiers seront seulement là s’ils ont la certitude que nous faisons tout ce qu’il faut pour protéger leur santé et assurer leur sécurité. S’ils tombent malades pendant qu’ils dispensent des soins alors qu’ils n’ont pas les équipements de protection nécessaires, alors ils ne seront plus là – et nous savons très bien que cela s’avèrera catastrophique pour les patients et les collectivités.

Nous apprécions le travail énorme accompli par vos équipes dans ce contexte qui évolue rapidement. Nos organisations sont impatientes de collaborer avec vous en cette période difficile, et nous allons nous réjouir de voir le déploiement immédiat des ressources nécessaires pour protéger adéquatement le personnel infirmier et les autres membres des équipes de soins du pays. Si nous pouvons faire quoi que ce soit pour aider vos équipes, il vous suffit de nous le demander.

Veuillez agréer, ministre Hadju et Dr. Tam, nos salutations sincères.

Claire Betker, IA, M. Sc. inf., Ph. D., CCHN(C)
Présidente
Association des infirmières et infirmiers du Canada

Linda Silas
Présidente
Fédération canadienne des syndicats d’infirmières et infirmiers