Logo de la FCSII
19 mars 2020

Lettre aux premiers ministres concernant les services de garde d’urgence pour les travailleurs aux premières lignes de la COVID-19

Coronavirus
covid19

La lettre suivante, rédigée par Linda Silas, présidente de la FCSII, et Morna Ballantyne, Directrice exécutive, Un enfant Une place, a été envoyée aux premiers ministres de l’Alberta, de la Saskatchewan, du Manitoba, du Nouveau-Brunswick, de l’Île-du-Prince-Édouard, et de Terre-Neuve-et-Labrador le 18 mars, 2020. 

Objet : Services de garde d’urgence pour les travailleurs aux premières lignes de la COVID-19

La Fédération canadienne des syndicats d’infirmières et infirmiers (FCSII), et Un enfant Une place, vous écrivent pour demander à votre gouvernement d’offrir un soutien aux travailleuses et travailleurs de la santé, et leurs familles, pendant qu’ils déploient des efforts aux premières lignes de cette pandémie mondiale de la maladie à coronavirus.

Pendant cette période d’incertitude, offrir des options en matière de services de garde aux travailleuses et travailleurs de la santé est une façon concrète, pour votre gouvernement, de leur offrir un soutien pendant qu’ils s’efforcent de protéger la population canadienne.

Nous demandons à votre gouvernement de mettre en place des mesures d’urgence de garde d’enfants qui permettraient aux travailleurs au sein des établissements de santé de s’organiser pour équilibrer leurs tâches professionnelles et familiales de façon continue.

Cette semaine, le gouvernement du Québec a ouvert 400 centres dans toute la province pour les parents qui dispensent des services essentiels, notamment personnel infirmier, médecins et agents de la sécurité publique. Avec l’annonce récente de Mathieu Lacombe, ministre de la Santé, le Québec a offert des services gratuits à ces familles – y compris services de garderie en établissement ou en milieu familial – reconnaissant ainsi le caractère vital du travail accompli par ces travailleurs en cette période de crise majeure.

Nous demandons à votre gouvernement de faire de même immédiatement et faciliter la garde d’enfants pour les travailleuses et les travailleurs offrant les compétences et les services dont notre pays a si désespérément besoin en ce moment. Nous demandons que ces mesures d’urgence couvrent aussi tous les parents qui n’ont pas l’option de travailler à partir de leur domicile.

Partout au pays, les personnes se tournent vers vous pour agir de façon nette et efficace pour assurer la santé des personnes et de notre économie. Votre gouvernement peut intervenir pour assurer que les parents au travail aient le soutien nécessaire pour surmonter les défis sans précédent auxquels notre nation est confrontée. Nous vous demandons de les aider pendant qu’ils sont aux premières lignes de la COVID-19 et qu’ils déploient des efforts pour nous protéger.

Veuillez agréer nos sentiments sincères.

Linda Silas,
Présidente de la FCSII

Morna Ballantyne,
Directrice exécutive, Un enfant Une place