The CFNU Logo
22 mars 2016

Les infirmières et les infirmiers du Canada réagissent au budget fédéral 2016 : Le temps est venu, pour tous les paliers du gouvernement, d’investir dans l’avenir de notre système de soins de santé.

22 mars 2016 (Ottawa) ¾ Aujourd’hui, le gouvernement fédéral a communiqué les détails du budget 2016, y compris le respect des promesses électorales de renégocier, avec les gouvernements provinciaux et territoriaux, un nouvel accord sur la santé. Le personnel infirmier du Canada accueille cela favorablement, ainsi que les engagements d’augmenter les indemnités de garde d’enfants, les taux d’immunisation, et les investissements pour ceux qui en ont le plus besoin, notamment les aînés, les peuples autochtones et les vétérans.

« Au cours des prochains mois, nous nous attendons à voir davantage d’investissements dans les soins de santé dans le cadre des négociations entre le gouvernement fédéral et les gouvernements provinciaux et territoriaux relatives au prochain accord sur la santé et les programmes sociaux », mentionne Linda Silas, présidente de la Fédération canadienne des syndicats d’infirmières et infirmiers (FCSII). « Les infirmières et les infirmiers du Canada connaissent les répercussions d’un piètre financement de la santé; nous voyons et ressentons, à chaque jour, les effets des réductions dans nos hôpitaux ainsi que l’impact du manque de soins à domicile pour les Canadiens. Les patients et les familles en souffrent. Le temps est venu de négocier un nouvel accord sur la santé et les programmes sociaux avec les provinces et les territoires, et il est temps que le gouvernement fédéral paie sa juste part. »

 

Au cours des semaines précédant le budget, la FCSII a soumis des recommandations claires dans le cadre du processus de consultations prébudgétaires, avec un accent tout particulier sur le nouvel accord sur la santé et les programmes sociaux.

Selon le personnel infirmier canadien, tous les paliers de gouvernement doivent collaborer pour donner un bon élan vers l’avant au Canada en mettant en œuvre un accord sur la santé et les programmes sociaux. Cet accord comprendra :

« Maintenant que le budget a été communiqué, nous avons besoin d’une meilleure coordination des services sociaux et de santé par tous les paliers du gouvernement », affirme Linda Silas, présidente de la FCSII. « Nous devons répondre aux besoins des personnes dont la santé est le plus à risque grâce à une approche intégrée visant l’amélioration de la santé de toute la population canadienne. »

Les infirmières et les infirmiers du Canada soumettront nos recommandations, relatives au prochain accord canadien sur la santé et les programmes sociaux, à Jane Philpott, ministre de la Santé, lors d’une rencontre prévue dans les semaines qui viennent.

 

-30-

La Fédération canadienne des syndicats d’infirmières et infirmiers (FCSII) est la plus grande organisation infirmière au Canada, et représente près de 200 000 infirmières, infirmiers, étudiants et étudiantes en sciences infirmières. La FCSII lutte pour obtenir une discussion, à l’échelle nationale, sur les priorités du secteur de la santé, notamment un régime national d’assurance-médicaments, une approche globale en matière des soins continus et de longue durée, une attention plus marquée aux ressources humaines en santé, et un engagement du gouvernement fédéral par rapport à l’avenir des soins de santé publics.

 

Pour en savoir davantage, communiquez avec :

Anil Naidoo
Agent chargé des relations gouvernementales
613‐986‐5409

ou

Emily Doer
Agente des communications
613-807-1340

2016-03-22_cfnu_press_release_budget_2016_fr.pdf