The CFNU Logo
26 novembre 2015

Les infirmières et les infirmiers du Canada réagissent à la restructuration des IOV

25 novembre 2015 (Ottawa) – L’organisme les Infirmières de l’Ordre de Victoria (IOV) a annoncé, aujourd’hui, la fin de ses activités dans six provinces (Alberta, Saskatchewan, Manitoba, Nouveau-Brunswick, Île-du-Prince-Édouard, et Terre-Neuve-et-Labrador), ainsi qu’une diminution des effectifs à son siège social.

« Les infirmières et les infirmiers du Canada sont attristés et profondément déçus par cette annonce récente de la restructuration des IOV et de la fin de leurs activités dans six provinces canadiennes », souligne Linda Silas, présidente de la Fédération canadienne des syndicats d’infirmières et infirmiers (FCSII). « Nous nous soucions de l’impact de cette nouvelle sur les soins infirmiers offerts dans les collectivités et à domicile, particulièrement à un moment où la population vieillissante du Canada a besoin, plus que jamais, d’une stratégie assurant la sécurité des soins aux aînés. Cela ouvre la porte à la privatisation qui, preuves à l’appui, coûte davantage et représente un modèle moins sécuritaire. »

Au total, 352 des 6 446 employés sont touchés par cette restructuration. Dans les jours qui viennent, les IOV mentionnent qu’ils travailleront avec les clients, les employés et les partenaires affectés par cette annonce.

« Au nom de près de 200 000 infirmières et infirmiers du Canada, je tiens à souligner que nous sommes unis pour démontrer notre soutien à tous les travailleurs au sein des IOV qui ont été touchés par ces fermetures, partout au pays, et qui traversent une période difficile », ajoute Silas.

2015.11.25_von_restructuring_announcement_fr.pdf