The CFNU Logo
20 septembre 2016

Les infirmières et les infirmiers du Canada font un don de 17 000 $ aux membres courageux de la MNA qui font la grève pour revendiquer la sécurité des soins aux patients

Mardi, 20 septembre 2016 (Ottawa, ON) –Les infirmières et les infirmiers du Canada vont constituer un fonds de 17 000 $ afin de faire un don et démontrer leur solidarité aux infirmières de Allina Health présentement en grève.

En qualité de membres qui sont fiers de faire partie de l’Union syndicale des infirmiers(ères) du monde (GNU), nous sommes solidaires des 4 800 membres courageux de la Minnesota Nurses Association (MNA) qui sont en grève depuis la fête du Travail, et qui revendiquent une meilleure sécurité des soins aux patients, une meilleure dotation et la prévention de la violence au travail.

« Maintes et maintes fois, nous entendons parler de situations où le personnel infirmier a de la difficulté à respecter ses obligations professionnelles et à dispenser des soins sûrs et de qualité en raison des charges de travail et des heures supplémentaires excessives, des ratios élevés infirmière-patients, et des conditions de travail dangereuses », souligne Linda Silas, présidente de la FCSII. « Ces problèmes hantent notre profession depuis des décennies, ici au pays, et à l’étranger. Au nom des 200 000 infirmières et infirmiers du Canada, je tiens à dire que nous appuyons nos frères et sœurs qui font du piquetage de l’autre côté de la frontière, et qui se tiennent debout pour assurer la sécurité des soins aux patients. »

C’est la deuxième fois, cet été, que les membres de la MNA ont été forcés de faire la grève. En juin, les infirmières et les infirmiers du Minnesota ont amorcé une grève d’une semaine pour protester contre les pratiques de travail injustes de la chaîne Allina Health qui refuse de donner suite aux inquiétudes des infirmières autorisées (IA) par rapport à la sécurité de la dotation, la prévention de la violence au travail et les réductions de la couverture assurée par leur assurance soins médicaux.

Selon la MNA, le personnel infirmier a commencé, en février, à négocier un nouveau contrat de trois ans avec Allina. Toutefois, pendant les six mois de pourparlers, les négociateurs pour l’hôpital ont seulement voulu parler de la fin des régimes d’assurance soins médicaux du personnel infirmier, et non pas des propositions pour assurer une meilleure sécurité au travail ou pour améliorer la dotation.

Aucune nouvelle séance de négociation n’a été prévue depuis le début de la grève.