Logo de la FCSII
6 mars 2019

Avec un rapport provisoire prometteur, le temps est venu de mettre l’accent sur la mise en œuvre d’un régime universel d’assurance-médicaments

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Avec un rapport provisoire prometteur, le temps est venu de mettre l’accent sur la mise en œuvre d’un régime universel d’assurance-médicaments

6 mars 2019 (OTTAWA) – Les infirmières et les infirmiers du Canada sont optimistes par rapport au rapport provisoire publié, aujourd’hui, par le Conseil consultatif sur la mise en œuvre d’un régime national d’assurance-médicaments. Le rapport recommande la création d’une agence nationale des médicaments, l’élaboration d’une liste complète des médicaments fondée sur les données probantes, et il met en lumière six principes fondamentaux pour le régime national.

« C’est une journée qui promet pour les personnes du Canada qui attendent depuis longtemps un régime national d’assurance-médicaments », souligne Linda Silas, présidente de la Fédération canadienne des syndicats d’infirmières et d’infirmiers (FCSII). « La création d’une liste nationale complète des médicaments et d’une agence des médicaments sont des pas importants et dans la bonne direction pour contrer l’augmentation des coûts des médicaments sur ordonnance et pour en assurer l’accès à tous. »

« Ce que nous voyons aujourd’hui nous permet d’être optimistes et de penser que le rapport final sera sur la même longueur d’onde que la population canadienne qui veut véritablement un régime unique et universel d’assurance-médicaments et non pas une mosaïque de régimes disparates », ajoute Silas.

Selon un récent sondage d’opinion, mené par Environics pour la FCSII, 84 % des participants appuient la couverture des médicaments sur ordonnance par un régime public et universel, comme c’est le cas pour les soins médicaux et hospitaliers. Selon le même sondage, les Canadiens et les Canadiennes ne croient pas que les intérêts des compagnies pharmaceutiques et d’assurances devraient influencer les décisions politiques dans le secteur de la santé.

« Le rapport provisoire met en relief certains des éléments fondamentaux nécessaires pour élaborer un régime universel d’assurance-médicaments, à payeur unique, et qui soit efficace », mentionne Silas. « Nous attendons encore certains détails très importants dans le rapport final, mais il est clair que le Conseil consultatif du Dr Hoskins va dans la bonne direction. »

Depuis plus de 20 ans, le personnel infirmier du Canada lutte pour un régime national d’assurance-médicaments. La FCSII a signé le document relatif aux principes établis par consensus relativement au régime d’assurance-médicaments et appuyés par plus de 80 organisations nationales, provinciales et territoriales. Le document met en relief cinq principes pour élaborer intelligemment un tel régime et en assurer l’efficacité.

« Bien qu’optimistes, les infirmières et les infirmiers du Canada vont quand même avoir à l’œil le contenu du rapport final », précise Silas. « Le gouvernement ne peut pas nous décevoir. Ce dont nous avons besoin maintenant, c’est de volonté politique pour mettre en œuvre un régime d’assurance-médicaments pour tous au Canada et pour les générations à venir. »

-30- 

La FCSII est la plus grande organisation infirmière au Canada. Elle représente près de 200 000 infirmières, infirmiers, étudiants et étudiantes en sciences infirmières. Elle se porte à la défense d’enjeux prioritaires dans le secteur de la santé et revendique l’engagement du gouvernement fédéral pour assurer l’avenir des soins de santé publics.

Pour en savoir davantage, communiquez avec :
Lauren Snowball, agente des communications à la FCSII, 613-868-5702, lsnowball@nursesunons.ca