Logo de la FCSII
24 février 2021

Le rejet du projet de loi sur l’assurance-médicaments engendre de la frustration chez le personnel infirmier du Canada

assurance-médicaments
Communiqué de presse
COMMUNIQUÉ DE PRESSE

24 février 2021 (OTTAWA, ON) – La Fédération canadienne des syndicats d’infirmières et infirmiers (FCSII) manifeste sa déception et sa frustration à la suite du résultat du vote d’aujourd’hui relatif au projet de loi C-213, Loi édictant la Loi canadienne sur l’assurance-médicaments. Les députés libéraux, conservateurs et du Bloc ont rejeté le projet de loi émanant d’un député, notamment Peter Julian, député de New Westminster-Barnaby et leader parlementaire du NPD.

« Je suis non seulement déçue du résultat du vote d’aujourd’hui mais je me demande comment un si grand nombre de députés libéraux peuvent justifier rejeter ce projet de loi », souligne Linda Silas, présidente de la FCSII. « Le projet de loi s’harmonise étroitement à une recommandation du propre conseil consultatif du gouvernement sur l’assurance-médicaments, et cette recommandation demande une loi fédérale établissant les principes d’un régime national et universel d’assurance-médicaments. »

Malgré la promesse électorale du Parti libéral de se laisser guider par les recommandations du conseil – ainsi que les engagements récents du gouvernement à accélérer la mise en œuvre d’un tel régime – la population canadienne continue d’attendre des mesures fédérales concrètes pour concrétiser le régime d’assurance-médicaments.

« Le projet de loi C-213 permettait de faire un pas important vers la mise en œuvre d’un régime national, universel et public d’assurance-médicaments, à payeur unique », ajoute Silas. « Selon nous, le résultat d’aujourd’hui est une occasion ratée mais les infirmières et les infirmiers vont continuer à faire pression sur le gouvernement, et tous les parlementaires, pour qu’ils adoptent un régime d’assurance-médicaments fondé sur les principes de gestion publique, intégralité, universalité, transférabilité et accessibilité. »

« La population canadienne appuie massivement le régime national d’assurance-médicaments, y compris le Parti libéral du Canada qui a adopté une résolution en appui à ce régime lors de son congrès en 2018 », précise Silas. « Nous sommes impatients de collaborer avec le gouvernement dans les semaines et les mois à venir pour assurer, à toutes les personnes du pays, l’équité d’accès aux médicaments dont elles ont besoin, particulièrement en temps de pandémie mondiale. »

 

Pour en savoir davantage, communiquez avec :
Lauren Snowball, lsnowball@nursesunions.ca, 613-868-5702