Logo de la FCSII
8 décembre 2021

Le gouvernement libéral doit aller de l’avant avec le régime d’assurance-médicaments

Communiqué de presse
L’assurance-médicaments

Le gouvernement libéral doit aller de l’avant avec le régime d’assurance-médicaments, affirment le personnel infirmier et les défenseurs du régime

8 décembre 2021 (OTTAWA, ON) – La Fédération canadienne des syndicats d’infirmières et infirmiers (FCSII), de concert avec plusieurs organisations de la société civile, demande au gouvernement libéral de respecter ses engagements antérieurs et de mettre en place un régime universel d’assurance-médicaments en l’incluant dans la Mise à jour économique et budgétaire et dans le Budget fédéral 2022.

La FCSII a rédigé une lettre, signée par plusieurs syndicats, organisations de la santé et de défense des droits, demandant au premier ministre, aux ministres des Finances et de la Santé, et à la présidente du Conseil du Trésor du Canada de mettre en œuvre un régime national, public et universel, d’assurance-médicaments, à payeur unique, tel que recommandé par son propre Conseil consultatif sur la mise en œuvre d’un régime national d’assurance-médicaments.

« Il est temps que le gouvernement fédéral cesse de privilégier les profits des grandes compagnies pharmaceutiques et des compagnies d’assurances aux dépens des millions de personnes au Canada qui ont de la difficulté à payer les médicaments dont elles ont besoin », souligne Linda Silas, présidente de la FCSII.

La demande est faite avant la date jalon du – 1er janvier 2022 – établie par le Conseil consultatif dans son rapport exhaustif comme date cible pour une liste de médicaments essentiels qui feront l’objet d’une couverture universelle, liste qui se transformera plus tard en formulaire plus complet.

« Le secteur de la santé subit une pression sans précédent et c’est pourquoi le temps presse d’assurer à la population canadienne accès aux médicaments prescrits qui permettront de les tenir éloignés des hôpitaux et d’avoir une vie plus saine », ajoute Silas.

La FCSII lutte depuis des décennies pour un régime universel d’assurance-médicaments à payeur unique, et cite de nombreuses études démontrant qu’un tel régime augmentera l’accès aux médicaments, améliorera les résultats en santé, et permettra d’économiser des milliards de dollars en médicaments sur ordonnance.

« Je presse le premier ministre Trudeau de faire passer la santé des gens avant les méga-profits des sociétés, sinon notre économie et notre tissu social va continuer à souffrir, comme l’a démontré si clairement et douloureusement la pandémie », conclut Silas.

-30-

Pour en savoir davantage, communiquez avec :
Lauren Snowball, media@nursesunions.ca

Lisez la lettre