Logo de la FCSII
7 août 2020

Le Canada se doit de fabriquer des respirateurs N95

Coronavirus
covid19

La lettre suivante fut envoyée le 7 août 2020 à l’Hon. Anita Anand Ministre des Services publics et de l’Approvisionnement.

Madame la ministre Anand,

Au nom de près de 200 000 infirmières, infirmiers, étudiants et étudiantes en sciences infirmières, représentés par la Fédération canadienne des syndicats d’infirmières et infirmiers (FCSII), je vous écris pour demander au gouvernement fédéral d’assurer la production, ici au pays, de quantités suffisantes de respirateurs N95 pour répondre aux besoins des travailleurs de la santé de première ligne au Canada.

Puisqu’il y a actuellement pénurie de respirateurs N95 – pièce essentielle d’équipement de protection individuelle pour les travailleurs de la santé aux prises avec cette pandémie mondiale – nous nous attendons à ce que nos gouvernements agissent en toute urgence pour protéger adéquatement les personnes aux premières lignes qui prennent soin des patients atteints de la COVID-19. Les infirmières et les infirmiers mettent leur vie en danger à chaque jour afin de desservir leurs collectivités; les gouvernements se doivent de faire tout en leur pouvoir pour minimiser ce risque à leur vie.

Votre gouvernement devrait appuyer une initiative locale, soit à l’usine GM d’Oshawa. Bien que nous accueillions favorablement la décision de votre gouvernement de confier à GM la production d’équipements de protection individuelle pour les travailleurs de la santé, nous sommes toutefois déçus par une lacune au contrat, soit d’exiger la production de respirateurs N95. Juste de l’autre côté de la frontière, à l’usine GM de Warren au Michigan, des respirateurs N95 sont fabriqués ainsi que des masques de niveau 1. Pourquoi n’en est-il pas de même au Canada?

À Oshawa, des milliers de travailleurs hautement qualifiés ont perdu leur emploi en raison de la décision de GM de cesser la production d’automobiles à leur usine. Ces travailleurs méritent de trouver un travail spécialisé qui ajoute de la valeur à leur vie et à leur collectivité. Voilà pourquoi je me joins à ces travailleurs, et autres alliés dans la collectivité, pour demander à votre gouvernement d’assurer la production de respirateurs N-95 à l’usine GM. Cela se doit d’être une activité permanente pouvant générer des emplois gratifiants, stables et verts pour la collectivité.

Avec un niveau croissant d’inquiétude par rapport à la deuxième vague de COVID-19, auquel s’ajoutent de nombreuses études indiquant la probabilité d’un mode de transmission par voie aérienne, il nous incombe de produire rapidement des respirateurs N95 ici au pays.

Actuellement, le Canada manque carrément à son obligation de protéger les travailleurs de la santé. Ici au pays, les travailleurs de la santé représentent un cinquième (21,5 %) des cas de COVID-19. En revanche, la moyenne mondiale de taux d’infection des travailleurs de la santé est de 7 %, selon le Conseil international des infirmières.

Le Canada peut et doit faire mieux.

Veuillez agréer, Madame la ministre, mes sentiments sincères.

Linda Silas
Présidente de la FCSII

c.c. :

Hassan Yussuff, président, Congrès du travail du Canada
Patty Coates, présidente, Ontario Federation of Labour
Jerry Dias, président, Unifor
Tiffany Balducci, présidente, Durham Region Labour Council
Vicki McKenna, présidente, Association des infirmières et infirmiers de l’Ontario
Michael Hurley, président, Ontario Council of Hospital Unions
Tony Leah, Green Jobs Oshawa
Rebecca Keetch, Green Jobs Oshawa