Logo de la FCSII
19 avril 2021

Le Budget 2021 ne va pas assez loin selon le personnel infirmier du Canada

assurance-médicaments
Communiqué de presse
COVID-19
covid19
L’assurance-médicaments

19 avril 2021 (Ottawa, ON) – Après plus de deux ans sans connaître tous les détails des dépenses fédérales, la Fédération canadienne des syndicats d’infirmières et infirmiers (FCSII) est déçue du Budget 2021 communiqué aujourd’hui.

Pendant que nous continuons à lutter contre une nouvelle vague de COVID-19, la FCSII comptait sur le gouvernement fédéral pour qu’il continue à prévoir, dans le Budget 2021, des investissements substantiels pour permettre au Canada de se sortir de cette pandémie.

« Les infirmières et les infirmiers du Canada comptaient sur le gouvernement pour qu’il respecte ses engagements antérieurs, y compris la mise en œuvre d’un régime national d’assurance-médicaments, l’élaboration de normes nationales des soins de longue durée, et des mesures significatives pour régler la crise du financement de notre système de soins de santé. C’est décevant de voir si peu de progrès par rapport à ces enjeux vitaux », souligne Linda Silas, présidente de la Fédération canadienne des syndicats d’infirmières et infirmiers.

La FCSII redemande au gouvernement fédéral de mettre en place des mesures permanentes pour aider les millions de personnes au Canada qui tentent encore de se remettre des impacts profonds de la COVID-19, et pour s’assurer qu’aucune personne ne soit oubliée.

Bien que de nouveaux investissements dans les services de garderie et les soins de longue durée soient prometteurs et bienvenus, ils sont vraiment loin des sommes requises pour offrir, aux parents et aux aînés du Canada, les soutiens dont ils ont besoin en cette période difficile.

« Devant ces défis incomparables, y compris la pandémie, le gouvernement du Canada peut, et doit, faire davantage pour aider notre nation à affronter les futures tempêtes », ajoute Silas. « Des investissements substantiels et continus dans notre système de soins de santé et dans les services publics, notamment le régime national d’assurance-médicaments, sont essentiels pour créer un Canada viable, résilient et en santé. »

Avec aucun nouvel engagement, dans le Budget 2021, relativement à la couverture universelle des soins de santé, ni de financement du système de soins de longue durée, les infirmières et les infirmiers du Canada vont continuer à faire pression sur le gouvernement fédéral pour qu’il s’attaque à ces enjeux et autres enjeux prioritaires, y compris les ressources humaines en santé et les mesures de santé publique.

« Les infirmières et les infirmiers sont prêts à collaborer étroitement avec le gouvernement, et tous les partis, pour élaborer les programmes publics tellement nécessaires, y compris le régime national d’assurance-médicaments. Si le Canada veut le succès de la reprise économique après la pandémie de COVID-19, nous allons devoir investir dans les personnes, les familles et les travailleurs qui constituent l’ossature de notre économie. Le Budget 2021 est une occasion ratée de fournir les soutiens vitaux aux personnes du Canada qui se débattent encore pour traverser cette pandémie. »

– 30 –

La FCSII est la plus grande organisation infirmière au Canada. Elle représente près de 200 000 infirmières, infirmiers, étudiants et étudiantes en sciences infirmières. Elle se porte à la défense d’enjeux prioritaires dans le secteur de la santé et revendique l’engagement du gouvernement fédéral dans le secteur des soins de santé publics.

Pour en savoir davantage, communiquez avec :
Ben René, brene@nursesunions.ca, 613-406-5962