Logo de la FCSII
8 juin 2021

La FCSII honore une éminente chercheuse en santé et des leaders infirmières du Saskatchewan et Nouvelle-Écosse avec le Prix Du pain et des roses

2021 congrès
Communiqué de presse

8 juin 2021 (OTTAWA, ON) – Dans le cadre du congrès biennal 2021 de la Fédération canadienne des syndicats d’infirmières et infirmiers (FCSII), une chercheuse en soins de longue durée et trois importantes leaders au sein de syndicats infirmiers ont été récompensées, aujourd’hui, pour leur contribution à la défense des droits.

Les prix ont été décernés cet après-midi lors du congrès virtuel de la FCSII. Les récipiendaires sont Pat Armstrong, Ph. D., éminente chercheuse dans le secteur de la santé et autrice; Donna Trainor et Denise Dick, leaders bien en vue au sein du syndicat Saskatchewan Union of Nurses (SUN); et Christine Van Zoost, militante depuis des décennies au sein du syndicat Nova Scotia Nurses’ Union (NSNU).

« C’est un honneur de reconnaître et de célébrer la contribution et le travail inlassable de Pat Armstrong, Ph. D., Donna Trainor, Denise Dick et Christine Van Zoost. Chacune a contribué énormément à la lutte pour des soins de santé sûrs, équitables et de grande qualité au Canada », souligne Linda Silas, présidente de la FCSII.

Pat Armstrong, Ph. D., est professeure distinguée de recherche en sociologie à l’Université York et membre de la Société royale du Canada. Éminente professeure, chercheuse et autrice dans les domaines des politiques sociales, soins infirmiers, condition féminine, travail et soins de santé, elle a publié plusieurs livres et est reconnue comme l’une des plus importantes expertes et défenseure des soins de longue durée au Canada.

Donna Trainor, IA, est directrice exécutive du SUN, où elle a commencé en qualité d’agente des relations de travail en 1998. Donna est leader syndicale depuis longtemps, et a été présidente d’une des plus grandes sections locales du SUN. Sous son leadership, le SUN a négocié, avec le gouvernement, la toute première convention collective qui a permis de stabiliser la main-d’œuvre infirmière, a fait de la sécurité des patients une priorité, et a établi le syndicat en tant que leader crucial dans le secteur de la santé. Son approche innovatrice et axée sur la collaboration a été présentée à l’échelle nationale et internationale.

Denise Dick, IA, est première vice-présidente du SUN et membre actif au sein de son syndicat depuis le début de sa carrière en 1982. Défenseure passionnée de la santé et de la sécurité au travail, Denise est membre fondatrice de la Saskatchewan Association of Safe Workplaces in Health dont elle fait actuellement partie de la direction. Denise a joué plusieurs autres rôles pour mettre en valeur la profession infirmière et préconiser les soins de santé publics de grande qualité, y compris membre fondatrice et trésorière d’une coalition de la santé renouvelée, la Saskatchewan Health Coalition.

Christine Van Zoost, IA, a occupé plusieurs postes à l’échelon local et a été représentante régionale au sein du conseil d’administration du syndicat NSNU avant d’être élue vice-présidente. Elle a consacré près de deux décennies au conseil d’administration du NSNU et fait partie de l’exécutif de la Nova Scotia Federation of Labour. Elle est membre de l’Institut canadien de recherches sur les femmes, et assume plusieurs autres rôles importants pour mettre de l’avant la profession infirmière et les soins de santé publics.

Pauline Worsfold, secrétaire-trésorière de la FCSII, a aussi félicité les récipiendaires : « Nous applaudissons les gagnantes des Prix 2020 et 2021 Du pain et des roses décernés par la FCSII. Au nom de nos 200 000 membres, nous les remercions de se porter à la défense du personnel infirmier et des soins de santé publics. »

La FCSII remet les Prix Du pain et des roses à tous les deux ans pour rendre hommage aux personnes ayant contribué de façon exceptionnelle aux politiques, aux prises de décisions, à la défense des droits des patients, ou qui ont sensibilisé davantage le public aux enjeux importants aux yeux du personnel infirmier.

L’expression « du pain et des roses » est liée au succès de la grève du textile à Lawrence au Massachusetts, qui a eu lieu entre janvier et mars 1912. La grève était menée majoritairement par des femmes, et leurs demandes de salaire équitable et de conditions de travail décentes ont été résumées dans le slogan : « Nous voulons du pain, et des roses aussi! »

 

Pour en savoir davantage, communiquez avec :
Lauren Snowball, lsnowball@nursesunions.ca, 613-868-5702