Logo de la FCSII
28 octobre 2020

Déclaration de consensus sur le rapport relatif à la pandémie

Coronavirus
COVID-19

Voici une lettre de consensus rédigée par des experts internationaux et canadiens reconnus qui appuient les principales recommandations comprises dans le rapport indépendant de Mario Possamai, A Time of Fear: How Canada failed our health care workers and mismanaged COVID-19 (Vivre dans la crainte : Comment le Canada a laissé tomber ses travailleurs de la santé par sa mauvaise gestion de la COVID-19résumé et recommandations en français).

Lettre des signataires en réaction au rapport indépendant de Mario Possamai

La gravité de l’impact de la COVID-19 met en relief les problèmes majeurs au sein du système public de soins de santé, et les lacunes par rapport aux préparations en cas d’urgence sanitaire, particulièrement notre incapacité à garantir la sécurité des travailleurs de la santé. Les taux exorbitants d’infection chez le personnel infirmier, les aides-soignants et les préposés aux services de soutien à la personne illustrent bien l’échec tragique d’un système de soins de santé qui n’a pas pris les précautions pertinentes contre la transmission nosocomiale. Les travailleurs de la santé, qui dispensent des soins dans les hôpitaux, les établissements de soins de longue durée et à domicile, représentent près d’un cas sur cinq de tous les cas de COVID-19 au Canada, comparativement à environ 10 % dans le monde, selon les chiff res publiés en septembre par le Conseil international des infirmières.

Il est clair que le Canada ne respecte pas le principe de précaution, concept élaboré pour favoriser la sécurité dans les milieux de travail en stipulant que les mesures raisonnables pour diminuer les risques à la sécurité ne devraient pas attendre la certitude scientifique. En réaction à cet échec, les experts en santé et sécurité au travail ont demandé, à répétition, des précautions contre la transmission par voie aérienne, y compris des respirateurs N95, ou mieux, pour le personnel prenant soin des patients atteints de la COVID-19. Or, leurs demandes ont été ignorées encore et encore par les gouvernements. N’est-ce pas là un puissant rappel aux décideurs de l’importance de se souvenir du principe de précaution, si rapidement oublié depuis le SRAS, et de restructurer le système public de soins de santé de façon telle que la sécurité des travailleurs de la santé soit au cœur même de ce système.

En qualité de scientifiques, d’experts en santé et sécurité au travail et de spécialistes de la santé publique, nous appuyons fortement les recommandations du rapport indépendant de Mario Possamai. À la lumière de notre expertise, il est clair que l’adoption précoce de plusieurs des recommandations proposées aurait mitigé l’impact dévastateur de la COVID-19. Parmi ces recommandations mentionnons :

  • Que le principe de précaution soit adopté expressément en tant que principe directeur au sein des systèmes de soins de santé, de la santé publique et de la sécurité au travail par l’intermédiaire d’exposés de principe, de référence explicite dans toutes les normes et orientations opérationnelles pertinentes, et en étant inclus dans les préambules, les déclarations de principe ou autres, et dans tous les statuts et règlements relatifs à la santé.
  • Que toute directive relative à la santé des travailleurs de la santé, élaborée en collaboration par les organismes de réglementation du travail, les syndicats de travailleurs de la santé et les experts en sécurité du travail, se fonde sur le principe de précaution, et que ces décisions servent de base aux directives en matière de sécurité des travailleurs de la santé, élaborées par les agences de la santé publique.
  • Qu’un organisme de recherche sur la sécurité au travail soit créé et fasse partie intégrante de l’Agence de la santé publique du Canada. Il aurait l’autorité légale de prendre des décisions par rapport à ce qui touche la santé des travailleurs, y compris l’élaboration de lignes directrices, directives, politiques et stratégies. Il serait créé à l’exemple du NIOSH, partie essentielle du CDC américain, et mettrait l’accent sur la santé des travailleurs, la recherche en santé, et permettrait aux employeurs et aux travailleurs de créer des milieux de travail sains et sécuritaires. Comme au sein du NIOSH, le personnel représenterait tous les domaines connexes à la sécurité des travailleurs, y compris épidémiologie, sciences infirmières, médecine, hygiène au travail, sécurité, psychologie, chimie, statistiques, économie et plusieurs volets de l’ingénierie.
  • Que les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux collaborent, sur une base d’urgence, pour assurer des stocks suffisants de respirateurs N95, ou mieux, afi n que tous les travailleurs de la santé puissent être protégés de façon préventive. Cela doit comprendre le maintien et le remplacement régulier des stocks stratégiques, et la mise en place d’une chaîne d’approvisionnement ici au Canada.
  • Que les gouvernements et les agences de la santé publique soient ouverts et transparents par rapport aux stocks d’EPI.
  • Que les médecins hygiénistes en chef, à l’échelle fédérale et provinciale, aient l’obligation de présenter, sur une base annuelle et devant leur Parlement respectif et le public qu’ils doivent protéger, un rapport sur la préparation en cas d’urgence en matière de santé publique dans leur province. Ce rapport s’accompagnerait de recommandations pour combler les lacunes et devrait refléter les inquiétudes et les perspectives des syndicats de travailleurs de la santé et des experts en sécurité.
  • Que le Canada ait les ressources et les capacités pour mettre en œuvre les mesures de confinement en cas de pandémie, y compris suffisamment d’experts en sécurité au travail et en aérosols, afin d’évaluer, de façon indépendante, les directives de l’OMS, et formuler des politiques qui répondent aux besoins du Canada et de ses travailleurs de la santé.
  • Que toutes les provinces et les territoires soient tenus de communiquer publiquement aux principaux acteurs et au gouvernement fédéral – de façon homogène, détaillée, transparente et en temps opportun – les infections chez les travailleurs de la santé de leur province ou territoire.

Signataires

Experts

Alec Farquhar, LL.B
Consultant en santé et sécurité au travail, et en matière d’invalidité

Alireza Afshari, MSc, Ph. D.
Professeur, département du Built Environment (BUILT), Université d’Aalborg, Danemark

Christopher Chao, Ph. D.
Doyen de la Faculté d’ingénierie, professeur titulaire de la Chaire de génie mécanique, Université de Hong Kong

Donald K. Milton, MD, Ph. D. en santé publique
Professeur de santé environnementale et de santé au travail, École de santé publique de l’Université du Maryland

Erna Bujna
Spécialiste en santé et sécurité au travail, Association des infirmières et infirmiers de l’Ontario (à la retraite)

Julian W. Tang, Ph. D., MRCP FRCPath FHKCPath FHKAM
Professeur adjoint honoraire, virologiste clinique, Université de Leicester

John W. Cherrie, PhD, BSc, CFFOH
Professeur émérite, Santé humaine, Université de Heriot Watt, Scientifique principal, Institut de médecine du travail, Royaume-Uni

John H. Murphy, BSc, MHSc, MBA, Ph. D., ROH, CIH, MACE
Président – Resource Environmental Associates Limited • Resource EHS America Inc., professeur associé – École de santé publique, Université de Toronto

John Oudyk, MSc, CIH, ROH
Hygiéniste du travail, Clinics for Ontario Workers Inc.

Jonathan Rosen, MS, CIH, FAIHA
Consultant principal en hygiène industrielle et en santé et sécurité, AJ Rosen & Associates LLC

Jose-Luis Jimenez, Ph. D.
Professeur de chimie et titulaire d’une bourse du CIRES, Université de Colorado-Boulder

Kevin Hedges, Ph. D., COH, CIH
Président international, Workplace Health Without Borders; hygiéniste agréé en santé au travail et santé industrielle, Clinics for Ontario Workers Inc.

Katherine Lippel, LL.L, LL.M, FRSC
Distinguée titulaire de la Chaire de recherche en droit de la santé et de la sécurité au travail, Université d’Ottawa

Kevin P. Fennelly, MD, maîtrise en santé publique, ATSF
Clinicien supérieur de recherche, section médecine pulmonaire, division de la recherche à l’interne, NIH/NHLBI

  1. Christine Oliver, MD, maîtrise en santé publique, MSc
    École de la santé publique Dalla Lana, division de la santé au travail et de la santé environnementale, consultante médicale au sein des Ontario Health Clinics for Ontario Workers Inc. (OHCOW)

Lidia Morawska, Ph. D.
Directrice, Laboratoire international pour la qualité de l’air et la santé (OMS CC pour la qualité de l’air et la santé), codirectrice division Australie, Centre Australie-Chine des sciences et de la gestion de la qualité de l’air

Lisa M. Brosseau, Ph. D, CIH
Professeur (à la retraite), consultante de recherche au Center for Infectious Disease Research and Policy de l’Université du Minnesota

Nancy Johnson
Spécialiste en santé et sécurité au travail, Association des infirmières et infirmiers de l’Ontario (à la retraite)

Parker A. Small, Jr., MD
Professeur émérite, départements de pédiatrie et de pathologie, Université de la Floride

Rachael M. Jones, Ph.D., CIH
Professeur adjoint, département de médecine familiale et préventive, École de médecine, Université de l’Utah

Raymond Tellier, MD, MSc, FRCPC, CSPQ, FCCM D(ABMM)
Microbiologiste médical, Centre de santé de l’Université McGill

Shelly Miller, Ph. D.
Professeur de la Chaire de génie mécanique,  Programme de génie environnemental, Université de Colorado Boulder

Simon J. Smith, ARCS, Ph. D., CChem, FRSC(R.-U.)
Président, Canadian Standards Biological Aerosols Working Group; ancien président, American Industrial Hygiene Association Respiratory Protection Committee (2011-2012); ancien président, International Society for Respiratory Protection (2006-2008)

Tom Polis, MD, FRCPC
Professeur adjoint, département d’anesthésiologie et de médecine de la douleur, Université d’Ottawa

Yuguo Li, Ph. D.
Professeur titulaire de la Chaire Building Environment de l’Université de Hong Kong

Défenseurs de la santé

Tim Guest, RN, BScN, MBA
Président, Association des infirmières et infirmiers du Canada

Miranda Ferrier
Présidente nationale, Canadian Support Workers Association

Défenseurs des travailleurs

Hassan Yussuff
Président, Congrès du travail du Canada

Linda Silas
Présidente, Fédération canadienne des syndicats d’infirmières et d’infirmiers

Larry Brown
Président, Syndicat national des employés et employées généraux du secteur public

Chris Aylward
Président national, Alliance de la Fonction publique du Canada

Debi Daviau
Présidente, Institut professionnel de la fonction publique du Canada

Ken Neumann
Directeur national pour le Canada, Syndicat des métallos

Jerry Dias
Président national, Unifor

Paul R. Meinema
Président national, Union internationale des travailleurs et travailleuses unis de l’alimentation et du commerce – Canada

François Laporte
Président, Teamsters Canada; vice-président international, Fraternité internationale des Teamsters

Sharleen Stewart
Présidente, SEIU Healthcare

Mary Shortall
Présidente, Newfoundland and Labrador Federation of Labour (Fédération du travail de Terre-Neuve et Labrador)

Carl Pursey
Président, PEI Federation of Labour (Fédération du travail de l’Î.-P.-É.)

Daniel Légère
Président, Fédération des travailleurs et des travailleuses du Nouveau-Brunswick

Danny Cavanagh
Président, Nova Scotia Federation of Labour (Fédération du travail de la N.-É.)

Kevin Rebeck
Président, Manitoba Federation of Labour (Fédération du travail du Manitoba)

Lori Johb
Présidente, Saskatchewan Federation of Labour (Fédération du travail de la Saskatchewan)

David Bob
Président, Northern Territories Federation of Labour (Fédération du travail des T. N-O)

Debbie Forward
Présidente, Syndicat des infirmières et infirmiers autorisés de Terre-Neuve-et-Labrador

Mona O’Shea
Présidente, Syndicat des infirmières et des infirmiers de l’Île-du-Prince-Édouard

Janet Hazelton
Présidente, Syndicat des infirmières et des infirmiers de la Nouvelle-Écosse

Paula Doucet
Présidente, Syndicat des infirmières et des infirmiers du Nouveau-Brunswick

Vicki McKenna
Présidente, Ontario Nurses’ Association (L’Association des infirmières et des infirmiers de l’Ontario)

Darlene Jackson
Présidente, Manitoba Nurses Union (Syndicat des infirmières et des infirmiers du Manitoba)

Tracy Zambory
Présidente, Syndicat des infirmières et des infirmiers de la Saskatchewan

Heather Smith
Présidente, Infirmières et infirmiers unis de l’Alberta

Christine Sorensen
Présidente, British Columbia Nurses’ Union (Syndicat des infirmières et infirmiers de la Colombie-Britannique)

REMARQUE : les experts qui ont apposé leur signature sur cette déclaration en leur nom personnel. Les postes actuels ou antérieurs cités servent seulement de renseignements d’identification.