Logo de la FCSII
24 septembre 2020

Déclaration commune au sujet de la fabrication de respirateurs N95 ici au pays

Communiqué de presse
Coronavirus
COVID-19
AVIS AUX MÉDIAS

Fabrication, ici au pays, de respirateurs N95 : services essentiels et production essentielle

 24 septembre 2020–Le Ontario Council of Hospital Unions/SCFP, la Fédération canadienne des syndicats d’infirmières et infirmiers, et Green Jobs Oshawa ont publié une déclaration en réaction aux communiqués de presse du gouvernement fédéral et de celui de l’Ontario selon lesquels 3M fabriquerait des masques N95 à Brockville. Le début de la production n’est prévu qu’au printemps 2021. Les groupes demandent au gouvernement d’enjoindre General Motors (qui fabrique des masques N95 à Warren au Michigan) d’en fabriquer aussi à Oshawa, et de considérer le virus COVID-19 comme un aérosol.

« Dès le début de cette pandémie, nos gouvernements n’ont pas respecté le principe de précaution. Par conséquent, les travailleurs de la santé représentent environ un cas sur cinq de la COVID-19 au pays », précise Linda Silas, présidente de la Fédération canadienne des syndicats d’infirmières et infirmiers. « Nous pouvons régler l’accès insuffisant aux respirateurs N95 car nous avons des travailleurs hautement qualifiés prêts à les fabriquer ici au pays, à l’usine GM d’Oshawa. Le temps est venu, pour nos gouvernements, d’assurer que cette production se fasse, particulièrement au moment où le nombre de cas continue d’augmenter. »

« Un élément clé pour assurer la protection du personnel de la santé contre la COVID-19 est l’utilisation de masques N95 et d’écrans faciaux. Les masques chirurgicaux ne sont pas aussi efficaces et laissent passer les plus petites particules du virus en suspension dans l’air. Or, ces gouttelettes plus petites contiennent davantage de virus que les gouttelettes plus grosses », précise Michael Hurley, président du Ontario Council of Hospital Unions/SCFP. « Protéger le personnel de la santé est vital parce que ces personnes peuvent transmettre le virus aux personnes sous leurs soins. Nous n’avons pas suffisamment de masques N95 pour répondre à la demande, et la fabrication, en Ontario et au Québec, ne commencera pas avant plusieurs mois. GM fabrique ces masques au Michigan, a le matériel, les brevets et une main-d’œuvre mise en disponibilité. Les gouvernements fédéral et provinciaux doivent enjoindre GM de fabriquer ces masques immédiatement afin d’éviter des souffrances et des pertes de vie inutiles. »

« Nous avons demandé au gouvernement fédéral et à celui de l’Ontario de rendre immédiatement une ordonnance pour la production d’équipement médical essentiel et de fournitures au complexe GM d’Oshawa et autres usines connexes de fabrication. Bien que le début de la production d’EPI par GM à Oshawa représente une première étape bien accueillie, il est urgent de faire beaucoup plus », souligne Tiffany Balducci, présidente du Conseil du travail de la région de Durham et organisatrice syndicale au sein de Green Jobs Oshawa. « Cela doit comprendre les masques N95 dont on a désespérément besoin. Il y a des milliers de travailleurs mis à pied chez GM, et autres fournisseurs, et ces travailleurs sont disponibles. Il y a des millions de pieds carrés disponibles. Aucun autre retard ne peut être toléré. »

La déclaration commune est disponible à :  https://www.greenjobsoshawa.ca/jointstatement.html

-30-

Pour en savoir davantage, communiquez avec :
Lauren Snowball, 613-868-5702, lsnowball@nursesunions.ca 
Stella Yeadon, 416-559-9300, syeadon@cupe.ca 
Tiffany Balducci, 905-579-5188, durhamlc@durhamlabour.ca