Logo de la FCSII
22 février 2021

Assez parlé – il est temps de faire de l’assurance-médicaments une réalité avec le projet de loi C-213

assurance-médicaments
Blog
Nous en avons assez des résolutions et des sondages d’opinion publique – il est temps de faire de l’assurance-médicaments une réalité avec le projet de loi C-213

Linda Silas, présidente de la FCSII

Selon un sondage national mené en 2019 par la FCSII et Cœur + AVC, 93 pour cent des personnes au Canada pensaient qu’il était important d’assurer l’égalité d’accès aux médicaments prescrits à tous au Canada. La majorité – 88 pour cent – pensaient aussi qu’il était de la responsabilité du gouvernement fédéral de concrétiser cela.

Un sondage Angus Read, publié en 2020, arrive à des niveaux similaires d’appui au régime national d’assurance-médicaments, et précise que les personnes du Canada sont deux fois plus susceptibles d’avoir perdu la couverture de leurs médicaments prescrits (14 pour cent) que d’en avoir obtenu une (7 pour cent) au cours de la dernière année.

Nous le voyons continuellement : une majorité de personnes au Canada, de tous les partis politiques, sont unies pour offrir un appui à un régime public, national et universel d’assurance-médicaments.

En 2018, des membres de la base du NPD et du Parti libéral du Canada ont adopté, lors de leurs congrès respectifs, des résolutions pour créer un régime public et universel d’assurance-médicaments. De façon similaire, selon un autre sondage Angus Reid mené avant l’élection fédérale de 2019, 57 pour cent des personnes qui avaient l’intention de voter pour le Parti conservateur – dont la plateforme ne prévoyait aucun engagement à créer un régime d’assurance-médicaments – appuyaient les plans mis de l’avant par le Parti libéral et le NPD.

Le Conseil consultatif sur la mise en œuvre d’un régime national d’assurance-médicaments, créé par le gouvernement fédéral en 2019 et constituant la cinquième commission nationale chargée de cet enjeu au cours des 60 dernières années, a recommandé la mise en œuvre, en toute urgence, d’un régime universel d’assurance-médicaments à payeur unique.

Partout au pays, la population a subi les effets désastreux de la pandémie au cours d’une bonne partie de l’année. Des millions de personnes ont perdu leur emploi et leurs prestations pour soins de santé. Déjà, avant la COVID-19, plusieurs avaient de la difficulté à payer des médicaments vitaux et ont été forcés de faire des choix impossibles.

Le temps est venu pour nos représentants élus de tenir notre gouvernement responsable. La population canadienne veut un régime national d’assurance-médicaments et se tourne vers les membres du Parlement pour que les promesses se transforment en action, et leur demande d’adopter le projet de loi C-213 du NPD pour une Loi canadienne sur l’assurance-médicaments.

Ajoutez votre voix