Logo de la FCSII
22 octobre 2019

Le personnel infirmier du Canada demande au gouvernement libéral réélu d’unir les partis autour du régime national d’assurance-médicaments

Communiqué de presse
L’assurance-médicaments
COMMUNIQUÉ DE PRESSE

22 octobre 2019 (OTTAWA, ON) – La Fédération canadienne des syndicats d’infirmières et d’infirmiers (FCSII) demande au gouvernement libéral, nouvellement élu minoritairement au Canada, de faire l’unité entre les partis afin de mettre en œuvre un régime national et universel d’assurance-médicaments pour toutes les personnes du pays.

« Le personnel infirmier du Canada, ainsi que les électeurs et les électrices du pays, ont choisi un Canada progressif qui donne priorité à trois enjeux : les personnes, la planète, et le régime universel d’assurance-médicaments », souligne Linda Silas, présidente de la FCSII. « Les infirmières et les infirmiers demandent au premier ministre Trudeau de respecter sa promesse envers les électeurs et les électrices, et de faire l’unité nécessaire pour finalement mettre en œuvre un régime national et universel d’assurance-médicaments, à payeur unique, au Canada. »

Ce régime national a reçu un appui politique sans précédent durant la campagne électorale 2019. Ce régime universel était au cœur des plateformes électorales du NPD et du Parti Vert, et le Parti libéral s’est engagé à négocier avec les provinces et les territoires en se basant sur les recommandations du rapport d’experts du Comité consultatif dirigé par le Dr Eric Hoskins et publié l’été dernier.

« Depuis des années, les études démontrent qu’un régime universel d’assurance-médicaments permettra d’alléger la souffrance de millions de personnes et permettra au système d’économiser des milliards de dollars à chaque année, mais seulement si nous mettons en œuvre un modèle universel à payeur unique, tel que recommandé dans le rapport du Dr Hoskins », précise Silas. « Les infirmières et les infirmiers du Canada demandent à tous les parlementaires de démontrer un leadership historique en s’unissant pour élaborer le régime universel d’assurance-médicaments dont le Canada a désespérément besoin. »

Pendant la campagne électorale, la FCSII a mis en relief cinq priorités clés : mettre en œuvre le régime national d’assurance-médicaments, de meilleurs soins pour les aînés, mettre fin à la violence omniprésente envers les travailleurs de la santé, investir de façon substantielle dans les soins de santé, ainsi que le programme national de garderies. La FCSII demande au gouvernement nouvellement élu d’agir par rapport à ces cinq secteurs prioritaires.

« Au nom de près de 200 000 infirmières, infirmiers, étudiants et étudiantes en sciences infirmières du pays, je tiens à féliciter tous les candidats et les candidates à l’élection fédérale 2019, et j’ai hâte de travailler avec les membres du Parlement et le premier ministre Trudeau pour élargir et protéger le système public et universel de soins de santé du Canada », conclut Silas.

-30-

La FCSII est la plus grande organisation infirmière au Canada. Elle représente près de 200 000 infirmières, infirmiers, étudiants et étudiantes en sciences infirmières. Elle se porte à la défense d’enjeux prioritaires dans le secteur de la santé et revendique l’engagement du gouvernement fédéral pour assurer l’avenir des soins de santé publics.

Pour en savoir davantage :
Ben René, agent des communications à la FCSII, 613-406-5962 (cell.), brene@nursesunions.ca