Logo de la FCSII

Violence au travail

Contexte

La FCSII est déterminée à travailler avec les dirigeants politiques pour mettre en œuvre des solutions pour stopper la violence dans les milieux de travail infirmiers. Le personnel infirmier a le droit de travailler dans un lieu sûr et respectueux, à l’abri de la violence. Malheureusement, dans les établissements de santé, le personnel infirmier fait régulièrement l’objet de violence physique et verbale.

Selon les résultats de sondages menés auprès du personnel infirmier :

  • Environ 1/3 à 1/2 des infirmières et des infirmiers ont fait l’objet d’agressions physiques.
  • Les 3/4 environ mentionnent la violence verbale.

Le personnel infirmier est toujours là lorsque les patients en ont le plus besoin. Le temps est venu de s’assurer de leur sécurité au travail en :

  • Resserrant les normes
  • Améliorant la santé et la sécurité du personnel infirmier
  • Mettant fin à la violence
  • Élaborant une meilleure stratégie pour diminuer les heures supplémentaires et l’absentéisme

Le Parlement agit pour mettre fin à la violence dans le secteur de la santé

Le 14 mai 2019, Linda Silas, présidente de la Fédération canadienne des syndicats d’infirmières et d’infirmiers (FCSII), a témoigné devant le Comité permanent de la santé de la Chambre des communes lors de la première journée d’audiences sur la violence dans les milieux de travail du secteur de la santé. La FCSII demande une telle étude fédérale depuis janvier 2018.  Lire le mémoire de la FCSII soumis au comité.

Le rapport final du comité, communiqué le 19 juin 2019, comprend plusieurs recommandations mises de l’avant par la FCSII. Lire le communiqué de presse de la FCSII au sujet de ce rapport.

Les recommandations comprennent ce qui suit :

  • Créer un cadre pancanadien de prévention de la violence;
  • Tenir responsables les auteurs d’agressions physiques;
  • Assurer un financement ciblé pour les infrastructures de prévention de la violence;
  • Mettre à jour la stratégie canadienne en matière de ressources humaines en santé afin de remédier aux graves pénuries de personnel partout au pays.

La FCSII va continuer à collaborer avec les décideurs à l’échelon provincial et fédéral pour améliorer la sécurité des infirmières et des infirmiers dans leurs milieux de travail. Et cela parce que nous n’acceptons pas que la violence « fasse tout simplement partie du travail ».

Pour en savoir davantage :

Passez à l’action!