Logo de la FCSII

Violence au travail

Les infirmières et les infirmiers lancent une pétition nationale

Les infirmières et les infirmiers du Canada ont lancé une pétition nationale demandant à la ministre fédérale de la Santé d’aider à mettre fin à la violence au travail. La Pétition E-1902 (Travailleurs de la santé) a été initiée par Linda Silas, présidente de la FCSII, et est parrainée par le député Doug Eyolfson (Charleswood—St. James—Assiniboia—Headingley).

La pétition se lit comme suit :

Nous, soussignés, citoyens et résidents du Canada, prions la ministre de la Santé de mettre au point une stratégie de prévention pancanadienne qui mette fin au nombre croissant d’incidents violents commis envers les travailleurs de la santé, et de la fonder sur les bonnes pratiques utilisées au Canada et à l’étranger afin que tous les établissements de soins de santé du pays soient sécuritaires.

Signer la pétition.

Contexte

La FCSII est déterminée à travailler avec les dirigeants politiques pour mettre en œuvre des solutions pour stopper la violence dans les milieux de travail infirmiers. Le personnel infirmier a le droit de travailler dans un lieu sûr et respectueux, à l’abri de la violence. Malheureusement, dans les établissements de santé, le personnel infirmier fait régulièrement l’objet de violence physique et verbale.

Selon les résultats de sondages menés auprès du personnel infirmier :

  • Environ 1/3 à 1/2 des infirmières et des infirmiers ont fait l’objet d’agressions physiques.
  • Les 3/4 environ mentionnent la violence verbale.

Le personnel infirmier est toujours là lorsque les patients en ont le plus besoin. Le temps est venu de s’assurer de leur sécurité au travail en :

  • Resserrant les normes
  • Améliorant la santé et la sécurité du personnel infirmier
  • Mettant fin à la violence
  • Élaborant une meilleure stratégie pour diminuer les heures supplémentaires et l’absentéisme

Le Parlement examinera la violence dans le secteur de la santé

En juin 2018, la FCSII a collaboré avec le Dr Doug Eyolfson, député, dans le but d’inciter le Comité permanent de la santé de la Chambre des communes à examiner la violence au travail dans le secteur des soins de santé. Cela représente une victoire pour les infirmières et les infirmiers du Canada!

Les infirmières et les infirmiers savent que la violence est inacceptable dans nos milieux de travail et qu’il faut faire davantage pour assurer notre sécurité au travail. Nos efforts pour communiquer ce message au Parlement ont trouvé des alliés parmi les libéraux, les conservateurs et les néo-démocrates confondus. Finalement, en juin 2018, le Dr Doug Eyolfson, député du Manitoba – ancien urgentologue et ami du personnel infirmier – a soumis une motion, appuyée à l’unanimité, demandant d’examiner la violence dans le secteur de la santé et d’y trouver des solutions. Cet examen débutera dans les premiers mois de 2019. Cliquez sur ce lien pour lire le texte de la motion ainsi que la discussion qui a suivi. Voici la liste des membres du Comité permanent de la santé avec qui vous pouvez communiquer pour souligner l’urgence d’agir pour mettre fin à la violence.

Pour en savoir davantage :

Signer la pétition