The CFNU Logo
25 octobre 2017

Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse accorde une indemnité d’accident du travail au personnel infirmier souffrant de l’ESPT

La Fédération canadienne des syndicats d’infirmières et d’infirmiers applaudit l’adoption d’un amendement à la Workers’ Compensation Act de la Nouvelle-Écosse. Cet amendement assure la couverture présomptive du personnel infirmier et des autres travailleurs et intervenants de première ligne ayant reçu un diagnostic d’état de stress post-traumatique (ESPT). Ainsi, le personnel infirmier, et autre personnel couvert, n’auront plus à prouver que leur ESPT est le résultat d’un incident survenu au travail.

« Les infirmières et les infirmiers du pays ont exercé des pressions sur les gouvernements et les commissions d’indemnisation des accidents du travail afin qu’ils reconnaissent la réalité de l’ESPT au sein de la profession infirmière, ainsi que leur obligation de fournir un soutien adéquat et d’indemniser les personnes touchées. Le SIINÉ (Syndicat des infirmières et infirmiers de la N.-É.) est ravi de voir qu’en Nouvelle-Écosse, la législation identifie clairement le personnel infirmier et les auxiliaires en soins continus, professions typiquement dominées par les femmes. »

Lire l’énoncé complet du Syndicat des infirmières et infirmiers de la Nouvelle-Écosse ici (en anglais seulement).