The CFNU Logo
8 juin 2017

La présidente de la FCSII dévoile les résultats d’un nouveau sondage révélant que les soins des patients deviennent moins sécuritaires et le milieu de travail plus violent

Jeudi 8 juin 2017 (CALGARY) – Un nouveau sondage des infirmières et infirmiers du Canada révèle que la majorité de ce groupe croit que les soins des patients deviennent moins sécuritaires et que les lieux de travail en soins de santé deviennent plus violents, affirme Linda Silas, présidente de la Fédération canadienne des syndicats d’infirmières et d’infirmiers (FCSII).

Pendant son discours de la présidente prononcé à l’occasion du congrès biennal de la fédération, madame Silas a révélé les résultats du sondage devant un auditoire d’environ 1 200 infirmières et infirmiers du Canada. Le sondage, effectué par la Fédération canadienne des syndicats d’infirmières et d’infirmiers, montre aussi que :

Le rapport, lancé aujourd’hui lors du congrès biennal de la FCSII, donne l’alarme et souligne la nécessité d’agir rapidement pour augmenter la dotation du personnel infirmier et pour mettre en œuvre des plans d’action afin d’assurer la sécurité des infirmières et infirmiers dans les lieux de travail.

« Trop, c’est trop », a dit Linda Silas, présidente de la FCSII, « en Ontario seulement, nous savons que la violence dans les lieux de travail en soins de santé coûte 23,8 millions de dollars par année à ce système. Ces fonds seraient bien mieux investis dans les soins des patients et dans la sécurité des patients et de notre personnel infirmier ».

Madame Silas a ajouté que la suppression d’emplois en soins infirmiers, alors que le degré d’acuité des patients hospitalisés est à la hausse, est en train de pousser les infirmières et infirmiers à réexaminer leur choix de carrière au moment du plus grand besoin.

« La FCSII demande une politique de tolérance zéro en matière de violence dans les lieux de travail en soins de santé », affirme madame Silas.

 

 

– 30 –

Pour en savoir davantage, communiquez avec :

Emily Doer, agente des communications, Fédération canadienne des syndicats d’infirmières et infirmiers, (613) 807-1340

David Cournoyer, conseiller en communications, Infirmières et infirmiers unis de l’Alberta, (780) 913-1563

David Climenhaga, conseiller en communications, Infirmières et infirmiers unis de l’Alberta, (780) 717-2943