Logo de la FCSII

Régime national d’assurance-médicaments

L’assurance-médicaments maintenant!

Chaque jour, une personne meurt au Canada parce qu’elle ne peut payer ses médicaments. Les échantillons de médicaments et les visites à l’urgence ne sont pas une solution. Nous avons besoin d’un régime national d’assurance-médicaments maintenant.

La COVID-19 a mis au jour les nombreuses lacunes au sein de notre système de soins de santé, y compris l’absence de régime universel couvrant les médicaments sur ordonnance. Avant la pandémie, un (1) ménage sur cinq (5) ne pouvait payer ses médicaments. Maintenant, des millions de personnes de plus sont sans assurance privée couvrant les médicaments en raison de la perte récente de leur emploi. Un régime universel assurerait l’accès à tous et permettrait à notre système d’économiser des milliards de dollars à chaque année. Pour en savoir davantage sur l’importance d’un tel régime, lire la fiche d’information de la FCSII. 

Depuis 1991, la FCSII demande aux gouvernements fédéral et provinciaux de collaborer dans le but d’élaborer un régime national couvrant les médicaments sur ordonnance pour toutes les personnes du Canada. Pendant trois décennies, nous avons mené et publié des études innovatrices, rencontré régulièrement les parlementaires, et fait des exposés devant les comités parlementaires ou lors de sommets afin de souligner le besoin d’un régime national d’assurance-médicaments.

En 2019, le Comité consultatif sur la mise en œuvre d’un régime national d’assurance-médicaments a publié son rapport final confirmant qu’un régime public et universel d’assurance-médicaments, à payeur unique, est la meilleure option pour le Canada. La FCSII s’est jointe à plus de 175 organisations nationales, provinciales et territoriales pour demander l’assurance médicaments maintenant en se basant sur les recommandations du Conseil et sur les principes établis par consensus pour ce régime.

Avec un gouvernement minoritaire et trois des principaux partis – y compris le parti au pouvoir – qui appuient un régime public et universel, nous sommes plus près que jamais d’obtenir la couverture des médicaments pour tous. Mais, pour mettre en œuvre un tel régime, il faut d’abord que les provinces et les territoires se présentent à la table.

Personne ne devrait avoir à choisir entre faire exécuter son ordonnance ou nourrir sa famille, particulièrement dans un contexte de pandémie mondiale rendant les personnes encore plus vulnérables. Le Canada peut faire mieux. Agissez maintenant et demandez à votre premier ministre d’appuyer le régime public et universel d’assurance-médicaments!

Passez à l'action!