Logo de la FCSII

Le trauma et le stress

La FCSII travaille diligemment pour les politiques fédérales et la législation sur l’état de stress post-traumatique (ESPT) et les blessures au travail couvrent aussi le personnel infirmier.

Les infirmières et les infirmiers du Canada dispensent des soins de première ligne de qualité dans les hôpitaux et les collectivités du pays. Malheureusement, comme les autres travailleurs de première ligne, ils sont souvent exposés à des événements traumatisants au travail qui peuvent engendrer un état de stress post-traumatique (ESPT) ou des symptômes d’ESPT. L’exposition à des événements traumatisants liés aux patients, ainsi qu’à la violence physique et verbale, peut causer de graves blessures psychologiques, dont l’ESPT. Voici quelques faits importants :

  • Selon une étude menée au Manitoba, le quart (1/4) du personnel infirmier affiche des symptômes d’ESPT engendrés par des événements traumatisants au travail.
  • Le personnel infirmier est quatre fois plus susceptible de souffrir d’un ESPT que le reste de la population.

Sondage national sur le stress chez le personnel infirmier

QUOI?

La première évaluation anonyme, menée partout au Canada, des blessures liées au stress au travail (y compris ESPT) chez le personnel infirmier.

QUI DEVRAIT PARTICIPER?

Toutes les infirmières et les infirmiers – quel que soit votre état de santé mentale, vos réponses aideront tous ceux dans le besoin! 

L’étude est disponible ci-dessous et demandera une réflexion sur votre propre santé mentale, ce qui pourrait être difficile, mais qui ajoutera votre voix anonyme à celle de vos pairs partout au pays. Plus le nombre d’entre vous qui participez sera élevé, que vous ayez des problèmes de santé mentale ou non, plus votre voix collective aura de poids afin de promouvoir une meilleure santé mentale pour tout le personnel infirmier canadien.

Le trauma et le stress seront encore là après la fin du quart de travail.

Ajoutez votre voix!

Le personnel infirmier compris dans la législation relative à l’ESPT

Pendant près de deux ans, la FCSII a exercé des pressions sur les députés, les sénateurs et les ministres, et a demandé d’inclure le personnel infirmier dans le projet de loi fédéral C-211, Loi concernant un cadre fédéral relatif à l’état de stress post-traumatique. Avec des taux élevés d’ESPT lié au travail chez le personnel infirmier, la principale priorité de la FCSII était de s’assurer que le personnel infirmier ne soit pas oublié dans le cadre de cette législation.

Nos efforts ont porté fruits avec une petite victoire en juin lorsque le Comité sénatorial de la sécurité nationale et de la défense a soumis une recommandation  à la ministre de la Santé pour que le personnel infirmier participe à la mise en œuvre du projet de loi C-211. La législation a finalement été adoptée en juin 2018. Maintenant qu’elle peut s’appuyer sur la recommandation du Sénat, la FCSII va s’assurer que tout cadre fédéral sur l’ESPT tienne dûment compte des infirmières et des infirmiers.

La FCSII est invitée à participer à la planification et à l’organisation de la conférence sur l’ESPT qui aura lieu à Ottawa en avril 2019.

La FCSII va s’assurer que l’on tienne dûment compte du personnel infirmier dans tout cadre fédéral relatif à l’ESPT.

De meilleures études

Faisant équipe avec l’Institut canadien de recherche et de traitement en sécurité publique, la FCSII amorce une étude innovatrice afin de recueillir des données à l’échelle du Canada sur l’ESPT en milieu de travail infirmier. Cette étude permettra d’orienter les efforts futurs de défense des droits, et fera en sorte que le personnel infirmier ne soit plus jamais ignoré lors des décisions gouvernementales relatives à l’ESPT lié au travail.

Lire davantage :

Ajoutez votre voix!