Logo de la FCSII

ESPT

La FCSII travaille diligemment pour les politiques fédérales et la législation sur l’état de stress post-traumatique (ESPT) et les blessures au travail couvrent aussi le personnel infirmier.

Les infirmières et les infirmiers du Canada dispensent des soins de première ligne de qualité dans les hôpitaux et les collectivités du pays. Malheureusement, comme les autres travailleurs de première ligne, ils sont souvent exposés à des événements traumatisants au travail qui peuvent engendrer un état de stress post-traumatique (ESPT) ou des symptômes d’ESPT. L’exposition à des événements traumatisants liés aux patients, ainsi qu’à la violence physique et verbale, peut causer de graves blessures psychologiques, dont l’ESPT. Voici quelques faits importants :

Le projet de loi C-211, Loi concernant un cadre fédéral relatif à l’état de stress post-traumatique, fait présentement l’objet d’un débat au Parlement du Canada. Todd Doherty, député conservateur ayant soumis le projet de loi, veut que le cadre fédéral relatif à l’ESPT s’applique exclusivement aux premiers intervenants, au personnel militaire, aux anciens combattants, aux agents de la GRC et des services correctionnels. Doherty a mentionné que le personnel infirmier et les autres travailleurs de la santé de première ligne ne seraient pas couverts par ce cadre fédéral relatif à l’ESPT.

Exclure le personnel infirmier de ce cadre fédéral relatif à l’ESPT est une mauvaise décision. La FCSII a rencontré de nombreux législateurs fédéraux ainsi que le secrétaire parlementaire de la ministre de la Santé pour demander d’amender le projet de loi pour y ajouter le personnel infirmier. Nous allons lutter jusqu’à ce que nous soyons certains que le personnel infirmier soit inclus dans toutes les lois et les politiques relatives à l’ESPT lié au travail, y compris le projet de loi C-211.

Lire davantage :

Congrès du travail du Canada, page Web sur la santé mentale au travail.

Agissez – On prend la parole